« Je que considère que les quatre années où j’ai siégé au conseil d’administration de P.A.L, m’ont donner la chance non seulement de redonner à l’organisme qui m’a soutenu quand j’en ai eu besoin, mais aussi l’opportunité de faire des pas de géant. Cela m’a donné l’occasion d’être dans un environnement où je pouvais voir comment je fonctionnais en tant que personne (dans un environnement comparable à un milieu de travail) en développant mes compétences de base et en me donnant la chance d’en apprendre de nouvelles. »
Jennifer Gujdan

« Le fait de servir des repas à P.A.L. me donne une raison d’être, un sentiment d’être utile. Cela me fait sortir de ma solitude. J’ai l’impression que depuis que je me suis joint à P.A.L., nous serons là les uns pour les autres, même aux heures les plus sombres. »
Giovanni Iuliani, membre communautaire

« Sous le toit de P.A.L. m’a donné un endroit sécuritaire où vivre. Mon état d’esprit s’est amélioré et je suis devenu plus autonome. Cela m’a donné de la stabilité et m’a débarrassé de l’anxiété de ne pas avoir d’endroit où demeurer. »
Michael

« À Logi-P.A.L., nous vivons en harmonie. C’est un milieu de vie paisible. Vivre à Logi-P.A.L. m’a permis de parfaire mon éducation, m’a aidé du côté financier et m’a donné un mode de vie autonome. Je prends deux ou trois repas santé par jour. C’est un quartier tranquille et je dors bien la nuit. »
Laurent Dupuis

« Mon séjour m’a permis de mieux comprendre mes capacités et incapacités causé par ma maladie et les nombreux effets secondaires de la médication. La présence de Béatrice et Steven ont été d’un aide incomparable et cela sans jugement. J’ai réussi à créer des liens avec les autres résidents, cela m’aide à continuer. Je tiens à remercier tous le personnel du Projet P.A.L., pour votre implication et votre dévouement. »
Nicole Gauthier

« J’habite aux appartements partagés de CAP depuis un peu plus d’un an. Après des soins appropriés j’ai retrouvé mon autonomie et ma joie de vivre. J’ai eu le goût de relever de nouveaux défis, de joindre des ateliers de retour au travail en plus de l’atelier que je donne à P.A.L. et de poursuivre mes objectifs. L’échange, le partage avec un colocataire m’ont donné l’occasion d’enrichir ma vie quotidienne dans des activités intéressantes. »
Chantal Bouffard

« Je participe au comité anti-pauvreté depuis septembre. Cela m’a permis de mieux comprendre les effets de la pauvreté dans notre société. Ma participation m’a non seulement aidée à mieux comprendre elle m’a aussi permis de faire part de mes idées, mes questions et mes arguments. »
Véronique Carli

« Faire partie de ce groupe m’a donné de la force et a donné au groupe la force de se battre pour défendre les droits des plus vulnérables. »
Denis Savoie